Pourquoi un fauteuil coquille ?

Aujourd’hui, de nombreuses personnes ont des problèmes de mobilité. Celles-ci sont obligées de passer de longs moments dans la position assise. C’est pour leur assurer confort et sécurité que les spécialistes ont trouvé la solution du fauteuil coquille. Cette alternative permettra non seulement à ces personnes de passer de bons moments mêmes en étant assis. Découvrez ici les raisons pour lesquelles vous devez opter pour un fauteuil coquille.

Lire la suite


Qu’est ce que le chanvre ?

Partout dans le monde, le chanvre est employé comme source de nourriture et constitue une fibre vitale pour la survie. Il a permis à des populations entières de trouver le moyen de se protéger du froid, de se nourrir et de se vêtir tout au long des civilisations. Découvrez ici plus en détail, ce qu’est le chanvre.

Lire la suite


3 moyens de savoir si on a gagné en maturité

Être mature, c’est faire preuve d’objectivité face aux différentes situations de la vie. C’est également appréhender la vie avec beaucoup de sagesse. Tout le monde n’étant pas naturellement doté de cette qualité, il est possible de faire le point quant à son degré de maturité. Comment être sûr que vous avez gagné en maturité ? Voici trois moyens concrets de le savoir.

Quand on ne juge plus au premier regard

Nombreux sont ceux qui comprennent qu’il ne faut pas juger un livre par sa couverture. Il en est de même pour les situations de la vie. La personne sage sait qu’avoir du recul est l’une des méthodes pour gagner en maturité. Chacun vit ses défis et a une expérience qui est liée aux différentes situations traversées. Il ne faut donc pas juger trop vite une personne.

Lorsque, par exemple, vous voyez une personne qui soigne un peu trop son apparence, est-ce à dire qu’elle est superficielle ? Vous ne devez pas donner des étiquettes et dire d’une personne ce qu’elle est juste en fonction de son apparence. Apprenez à ne pas faire comme tout le monde et concevez que nous sommes tous différents. Chaque fois que vous vous mettez face à cette évidence, vous comprenez enfin que vous devenez mature.

Lorsqu’on comprend que le bonheur vient de soi

Un important signe de maturité est le fait de réaliser que la quête du bonheur est avant tout intérieure. Si vous recherchez la sérénité, vous n’avez besoin que de vous. Attendre des autres peut causer beaucoup de souffrance, car vous vous soumettez à un pouvoir qui ne dépend pas de vous.

À titre d’exemple, dans les relations amoureuses, certains en attendent énormément beaucoup de leurs partenaires. Il s’ensuit des déceptions, car un trop grand pouvoir est donné à l’autre. Au lieu de cela, il aurait fallu puiser sa joie de l’intérieur. Cultiver l’amour de soi tout en cherchant à être une meilleure version de sa propre personne est une preuve de maturité.

En procédant ainsi, il est plus facile d’atteindre cet équilibre tant recherché. Car en étant en accord avec soi-même, on est plus apte à faire naitre chez les autres ce que nous recherchons en nous. Il est toutefois essentiel de comprendre que ce bonheur découle d’un travail constant. Il faut donc avoir beaucoup patience pour se retrouver.

Quand on reste ouvert d’esprit

Savoir développer l’ouverture d’esprit est un signe que vous êtes mature. Toute la beauté du monde réside dans sa diversité et sa variété. Chacun de nous est différent avec ses forces et ses faiblesses, ses qualités et ses défauts. Avoir l’esprit ouvert, c’est le comprendre pour mieux interagir avec les autres.

L’ouverture d’esprit permet aussi d’avoir un regard plus objectif sur le monde. Cela favorise des rapports plus qualitatifs avec ceux avec qui on interagit. Chaque fois que l’on fait preuve de cette qualité, on réalise qu’on est apte à mieux accueillir le changement tout en restant créatif.

Il est toutefois important d’apporter une nuance. Avoir l’esprit ouvert n’implique pas de manquer d’esprit critique. Il faut apprendre à faire la part des choses et savoir se poser les bonnes questions avant d’agir.

 


Qu’est-qu’un remède de grand-mère ?

Certaines personnes préfèrent limiter leur recours à des médicaments pour se soigner. Elles utilisent plutôt des herbes médicinales, des huiles essentielles et d’autres produits naturels. En effet, plusieurs antidotes traditionnels sont transmis de génération en génération. Il s’agit des remèdes de grand-mère. Qu’est-ce qu’un remède de grand-mère ? Voici quelques éléments de réponse.

Lire la suite


Restaurer sa flore intime grâce aux probiotiques

La flore intime chez la femme est un ensemble d’éléments complexe qui peut être sujet à un dérèglement. Ce déséquilibre, quand il n’est pas bien traité, peut être à l’origine de plusieurs symptômes désagréables dérangeants voire douloureux. Mais fort heureusement, il existe bien des solutions pour pallier la situation et restaurer sa flore intime. C’est le cas des probiotiques. Qu’en est-il réellement ? Focus !

Lire la suite


Confinement en résidence seniors : le cas des résidences Villa Médicis

Alors que les établissement pour personnes âgées sont de plus en plus touchées par la vague épidémique du Covid-19, le gouvernement a annoncé un renforcement des mesures de confinement en résidence seniors.

Comment se passe le confinement en résidence seniors ?

Suite à cette période liée au coronavirus, le confinement en résidence seniors à dû établir de nouvelles règles de sécurité pour protéger ses résidents. Toutes les équipes des résidences seniors garantissent le bien-être des personnes âgées. Il est cependant essentiel pour ces personnes de maintenir un lien social avec l’équipe des résidences pour seniors. Répondre à leurs craintes, leurs interrogations ainsi que de les divertir est important pour que les résidents continuent de se sentir bien au sein de ces établissements.

Quelles actions sont mises en place dans les résidences Villa Médicis ?

Suite au confinement en résidence seniors les résidences Villa Médicis ont souhaité organiser plusieurs actions en faveur du bien-être de leurs résidents. Tout d’abord, la résidence a rendu disponible la visioconférence pour les personnes âgées souhaitant être en contact par vidéo avec leurs proches. De plus, dans le contexte actuel spécifique les Résidences Villa Médicis ont décidé de mettre en place une “cellule d’écoute” dédiée aux résidents, ainsi qu’un soutien professionnel pour les équipes de l’établissement. Le fait de faire intervenir des psychologues cliniciens est mettre à profit leur expérience auprès des séniors pour accueillir, sans jugement, le vécu de chacun des résidents pendant cette crise et ainsi, les aider à mettre des mots sur leur ressenti par rapport à cette situation. Cette cellule d’écoute permet aux personnes âgées de se défaire de ce sentiment de solitude. Elle est disponible du lundi au vendredi entre 10h et 12h, pour des entretiens par skype ou par appel téléphonique. De plus, durant cette période de confinement en résidence seniors, des cours de gym sont proposés aux résidents depuis leur balcon afin de leur permettre de garder la forme et de rester motivés durant cette période qui peut être difficile. Enfin, des casses-têtes, énigmes ou encore anecdotes culturelles sont regroupés dans la nouvelle gazette des Résidences Services Villa Medicis, qui regorge de jeux et d’astuces pour que les résidents puissent s’occuper durant le confinement et trouver le temps moins long. La santé et la protection de ses résidents ainsi que de son équipe est une priorité pour les résidences Villa Médicis. C’est pour cela que chaque jour, des règles et des actions sont mises en place en faveur des personnes âgées et afin de lutter contre la solitude et l’ennui.


Hypothyroïdie : causes, symptômes et traitements

L’hypothyroïdie est le signe révélateur d’un problème de santé grave. Fatigue majeure, teint jaunâtre, voix plus grave que d’ordinaire, prise de poids…Voilà des pépins sanitaires qui arrivent sans qu’on ne sache comment se les expliquer. Puis, on assiste à l’apparition du goitre. Et à ce moment, le malade est déjà largement éprouvé par le mal. Voici un article qui permet de cerner cette affection qu’est l’hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie : la thyroïde en sous-production hormonale

L’hypothyroïdie est la manifestation qui signale une production insuffisante d’hormones par la glande thyroïde. Elle entraîne le ralentissement métabolique de l’organisme. Elle est plus couramment liée à l’atteinte primitive de la glande thyroïde. Cette glande localisée à la naissance du cou, en forme de papillon, joue un rôle essentiel dans la santé de l’organisme.

Il est plus rare que ce dysfonctionnement soit imputable à la centrale de régulation et de commande, qu’est l’hypophyse. On parle généralement d’hypothyroïdie périphérique ou primaire. L’hypothyroïdie est la plus répandue des perturbations thyroïdiennes et a une prévalence de 2 % des populations, en général. Affection observée plus souvent parmi la gente féminine, l’âge est aussi un facteur aggravant le risque de sa survenue.

Les manifestations de l’hypothyroïdie

Un malade d’hypothyroïdie présente certains signes inquiétants. La voix devient rauque, suivi d’une perte partielle d’audition. On note aussi une difficulté à se déplacer qui se traduit par des mouvements ralentis, une apathie générale. On remarque  un faible niveau d’énergie qui peut facilement déboucher sur un état dépressif, des crampes aiguës répétées, des douleurs articulaires. Chez les femmes, les cycles menstruels sont interrompus avec des écoulements mammaires et l’infertilité peut survenir. La personne atteinte de la maladie prend du poids, constamment constipé et sensible au froid.

Au niveau cutané aussi, le corps réagit. Le visage  grossit, s’arrondi, les traits du visage et les paupières s’alourdissent. Le jaunissement du teint et le gonflement de la langue finissent d’alarmer le souffrant. En ce qui concerne la pilosité, les poils se raréfient et se cassent vite, de même que les ongles qui se strient. La peau elle-même se dessèche et perd sa chaleur. À  cause de similitudes de symptômes, il faut veiller à ne pas confondre cette affection avec le syndrome des «basses hormones thyroïdiennes». Cette dernière apparait en général suite à des maladies et traumatismes graves.

Le diagnostic de l’hypothyroïdie

À  la suite de telles observations, le médecin traitant observera la glande thyroïde recherchant l’apparition du goitre. Il évaluera la zone atteinte, recherchera une inflammation éventuelle pour identifier la cause de l’hypothyroïdie. Lors de l’examen clinique plus poussé, les réflexes ostéo-tendineux faibliront ou disparaitront. Alors,  le malade souffrira de bradycardie et le bruit du cœur deviendra sourd.

Suite aux examens complémentaires biologiques, sanguins, morphologiques, confirmant le diagnostic, le traitement devra démarrer. Cela permet d’éviter des complications cardiovasculaires (péricardite, cardiomégalie, angine de poitrine, infarctus) ou le coma myxœdémateux.  En outre, pendant la grossesse, les séquelles d’une hypothyroïdie sur la femme et son fœtus exigent que le mal soit diagnostiqué au plus tôt. Cela passe par un suivi régulier durant la grossesse.

Le traitement de l’hyperthyroïdie

Comme traitement de l’hypothyroïdie, la prise des hormones thyroïdiennes (qui servira de thérapie substitutive) est la prescription généralement faite. La thyroxine est prescrite pour être consommée de façon graduelle, afin d’éviter d’éventuels troubles au niveau du cœur.  Ce traitement est généralement fait à vie. Il doit être rigoureux avec une adaptation en fonction de l’évolution du mal et de l’avis du médecin. Le traitement doit être  accompagné d’une hygiène de vie exemplaire (activité physique légère, alimentation saine…). L’existence de l’hypothyroïdie doit figurer au dossier médical et notifié en cas d’hospitalisation ou d’autres traitements à entamer.