Qu’est-qu’un remède de grand-mère ?

Certaines personnes préfèrent limiter leur recours à des médicaments pour se soigner. Elles utilisent plutôt des herbes médicinales, des huiles essentielles et d’autres produits naturels. En effet, plusieurs antidotes traditionnels sont transmis de génération en génération. Il s’agit des remèdes de grand-mère. Qu’est-ce qu’un remède de grand-mère ? Voici quelques éléments de réponse.

Lire la suite


Restaurer sa flore intime grâce aux probiotiques

La flore intime chez la femme est un ensemble d’éléments complexe qui peut être sujet à un dérèglement. Ce déséquilibre, quand il n’est pas bien traité, peut être à l’origine de plusieurs symptômes désagréables dérangeants voire douloureux. Mais fort heureusement, il existe bien des solutions pour pallier la situation et restaurer sa flore intime. C’est le cas des probiotiques. Qu’en est-il réellement ? Focus !

Lire la suite


Confinement en résidence seniors : le cas des résidences Villa Médicis

Alors que les établissement pour personnes âgées sont de plus en plus touchées par la vague épidémique du Covid-19, le gouvernement a annoncé un renforcement des mesures de confinement en résidence seniors.

Comment se passe le confinement en résidence seniors ?

Suite à cette période liée au coronavirus, le confinement en résidence seniors à dû établir de nouvelles règles de sécurité pour protéger ses résidents. Toutes les équipes des résidences seniors garantissent le bien-être des personnes âgées. Il est cependant essentiel pour ces personnes de maintenir un lien social avec l’équipe des résidences pour seniors. Répondre à leurs craintes, leurs interrogations ainsi que de les divertir est important pour que les résidents continuent de se sentir bien au sein de ces établissements.

Quelles actions sont mises en place dans les résidences Villa Médicis ?

Suite au confinement en résidence seniors les résidences Villa Médicis ont souhaité organiser plusieurs actions en faveur du bien-être de leurs résidents. Tout d’abord, la résidence a rendu disponible la visioconférence pour les personnes âgées souhaitant être en contact par vidéo avec leurs proches. De plus, dans le contexte actuel spécifique les Résidences Villa Médicis ont décidé de mettre en place une “cellule d’écoute” dédiée aux résidents, ainsi qu’un soutien professionnel pour les équipes de l’établissement. Le fait de faire intervenir des psychologues cliniciens est mettre à profit leur expérience auprès des séniors pour accueillir, sans jugement, le vécu de chacun des résidents pendant cette crise et ainsi, les aider à mettre des mots sur leur ressenti par rapport à cette situation. Cette cellule d’écoute permet aux personnes âgées de se défaire de ce sentiment de solitude. Elle est disponible du lundi au vendredi entre 10h et 12h, pour des entretiens par skype ou par appel téléphonique. De plus, durant cette période de confinement en résidence seniors, des cours de gym sont proposés aux résidents depuis leur balcon afin de leur permettre de garder la forme et de rester motivés durant cette période qui peut être difficile. Enfin, des casses-têtes, énigmes ou encore anecdotes culturelles sont regroupés dans la nouvelle gazette des Résidences Services Villa Medicis, qui regorge de jeux et d’astuces pour que les résidents puissent s’occuper durant le confinement et trouver le temps moins long. La santé et la protection de ses résidents ainsi que de son équipe est une priorité pour les résidences Villa Médicis. C’est pour cela que chaque jour, des règles et des actions sont mises en place en faveur des personnes âgées et afin de lutter contre la solitude et l’ennui.


Hypothyroïdie : causes, symptômes et traitements

L’hypothyroïdie est le signe révélateur d’un problème de santé grave. Fatigue majeure, teint jaunâtre, voix plus grave que d’ordinaire, prise de poids…Voilà des pépins sanitaires qui arrivent sans qu’on ne sache comment se les expliquer. Puis, on assiste à l’apparition du goitre. Et à ce moment, le malade est déjà largement éprouvé par le mal. Voici un article qui permet de cerner cette affection qu’est l’hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie : la thyroïde en sous-production hormonale

L’hypothyroïdie est la manifestation qui signale une production insuffisante d’hormones par la glande thyroïde. Elle entraîne le ralentissement métabolique de l’organisme. Elle est plus couramment liée à l’atteinte primitive de la glande thyroïde. Cette glande localisée à la naissance du cou, en forme de papillon, joue un rôle essentiel dans la santé de l’organisme.

Il est plus rare que ce dysfonctionnement soit imputable à la centrale de régulation et de commande, qu’est l’hypophyse. On parle généralement d’hypothyroïdie périphérique ou primaire. L’hypothyroïdie est la plus répandue des perturbations thyroïdiennes et a une prévalence de 2 % des populations, en général. Affection observée plus souvent parmi la gente féminine, l’âge est aussi un facteur aggravant le risque de sa survenue.

Les manifestations de l’hypothyroïdie

Un malade d’hypothyroïdie présente certains signes inquiétants. La voix devient rauque, suivi d’une perte partielle d’audition. On note aussi une difficulté à se déplacer qui se traduit par des mouvements ralentis, une apathie générale. On remarque  un faible niveau d’énergie qui peut facilement déboucher sur un état dépressif, des crampes aiguës répétées, des douleurs articulaires. Chez les femmes, les cycles menstruels sont interrompus avec des écoulements mammaires et l’infertilité peut survenir. La personne atteinte de la maladie prend du poids, constamment constipé et sensible au froid.

Au niveau cutané aussi, le corps réagit. Le visage  grossit, s’arrondi, les traits du visage et les paupières s’alourdissent. Le jaunissement du teint et le gonflement de la langue finissent d’alarmer le souffrant. En ce qui concerne la pilosité, les poils se raréfient et se cassent vite, de même que les ongles qui se strient. La peau elle-même se dessèche et perd sa chaleur. À  cause de similitudes de symptômes, il faut veiller à ne pas confondre cette affection avec le syndrome des «basses hormones thyroïdiennes». Cette dernière apparait en général suite à des maladies et traumatismes graves.

Le diagnostic de l’hypothyroïdie

À  la suite de telles observations, le médecin traitant observera la glande thyroïde recherchant l’apparition du goitre. Il évaluera la zone atteinte, recherchera une inflammation éventuelle pour identifier la cause de l’hypothyroïdie. Lors de l’examen clinique plus poussé, les réflexes ostéo-tendineux faibliront ou disparaitront. Alors,  le malade souffrira de bradycardie et le bruit du cœur deviendra sourd.

Suite aux examens complémentaires biologiques, sanguins, morphologiques, confirmant le diagnostic, le traitement devra démarrer. Cela permet d’éviter des complications cardiovasculaires (péricardite, cardiomégalie, angine de poitrine, infarctus) ou le coma myxœdémateux.  En outre, pendant la grossesse, les séquelles d’une hypothyroïdie sur la femme et son fœtus exigent que le mal soit diagnostiqué au plus tôt. Cela passe par un suivi régulier durant la grossesse.

Le traitement de l’hyperthyroïdie

Comme traitement de l’hypothyroïdie, la prise des hormones thyroïdiennes (qui servira de thérapie substitutive) est la prescription généralement faite. La thyroxine est prescrite pour être consommée de façon graduelle, afin d’éviter d’éventuels troubles au niveau du cœur.  Ce traitement est généralement fait à vie. Il doit être rigoureux avec une adaptation en fonction de l’évolution du mal et de l’avis du médecin. Le traitement doit être  accompagné d’une hygiène de vie exemplaire (activité physique légère, alimentation saine…). L’existence de l’hypothyroïdie doit figurer au dossier médical et notifié en cas d’hospitalisation ou d’autres traitements à entamer.


Gym suédoise : qu’est-ce que c’est ?

La gym suédoise est un sport de plus en plus apprécié et ceci n’est pas l’effet du hasard. Les bienfaits de ce sport sont nombreux. Nous vous proposons de découvrir dans les moindres détails ce qu’est la gym suédoise dans cet article.

À propos de la gym suédoise

La gym suédoise est un sport qui a été conçu par les kinésithérapeutes, les médecins et les ostéopathes. Il s’agit d’une activité qui a été imaginée par le suédois Pehr Henrik Link au plus grand bonheur des amateurs de sport. Son objectif était de faire de la gymnastique une source de joie et une activité bénéfique aussi bien pour le corps que pour l’esprit. La gym suédoise est aujourd’hui un sport très apprécié. Il faut préciser que cette activité sportive peut être pratiquée par tout le monde. Le principe de la gymnastique suédoise est tout simple : alterner des enchaînements doux, des mouvements intenses et des mouvements de relaxation en musique.

La pratique de la gym suédoise

Pour pratiquer la gym suédoise, il n’est pas nécessaire de se rendre dans une salle de sport ou de musculation. Vous pouvez donc la pratiquer chez vous. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rendre dans un espace dédié au sport tel que le Carreau du Temple, à Pairs. À  noter aussi que la gym suédoise se pratique en groupe avec des séances d’une heure environ. Les exercices s’enchaînent et permettent de faire travailler les muscles, la respiration, l’endurance, et bien plus encore. Il faut souligner que les exercices se déroulent dans un ordre. On note dans un premier temps l’échauffement puis les exercices cardio. Ensuite, viennent  le renforcement musculaire et la récupération active. Les séances de  gym suédoise se terminent par des étirements.

Les équipements pour pratiquer la gym suédoise

Pour pratiquer la gym suédoise, il est important de bien s’équiper. Vous devez porter les chaussures de sport adéquates. Les chaussures avec des semelles épaisses sont recommandées. Vous pouvez choisir des chaussures de running. Les femmes doivent s’équiper d’une brassière de sport. Cela permettra de protéger leur poitrine. Une tenue de sport est aussi importante. Il vous revient de choisir celle qui vous convient.

Les bienfaits de la gym suédoise

La pratique de la gym suédoise a beaucoup d’avantages. Il s’agit d’un sport qui permet d’avoir les muscles renforcés, d’éliminer aussi bien l’anxiété que le stress ou encore d’être endurant. La gym suédoise n’est pas une activité ennuyante ; elle procure beaucoup de plaisir. En pratiquant ce sport, vous libérez de l’endorphine, l’hormone du plaisir.  Vous retrouverez sans doute votre sourire en vous y adonnant. La gym suédoise booste le moral. Ce sport est aussi excellent pour une bonne santé. En effet, cela favorise la stimulation du système cardiovasculaire et permet d’avoir une bonne souplesse. Si vous souhaitez vous détendre et vous libérer du stress, la gym suédoise est une solution adéquate.

En résumé, la gym suédoise est un sport qui a de nombreux bienfaits. Elle est facile à pratiquer et est accessible à tous. De plus, il n’est pas nécessaire de beaucoup s’équiper pour la pratiquer.


Pourquoi la libido baisse avec l’âge ?

Lorsque vous prenez de l’âge, certaines choses changent en vous, y compris votre corps. C’est ainsi que le désir sexuel qui était intense à l’adolescence, commence par baisser au fil des années. Quels sont les différents facteurs qui font que la libido chez les personnes âgées, s’affaiblie ? C’est à cette question que nous allons tenter de répondre.

Lire la suite


Quels maux d’yeux soigne-t-on par la chirurgie au laser ?

Les progrès de la technologie et de la science ont touché tous les domaines. Ils ont apporté de nombreuses facilités à l’homme. L’invention du laser date des années 1960. Les choses ont évolué depuis. Aujourd’hui, il est possible d’utiliser le laser en médecine. Cette technologie est utilisé dans de nombreux domaines de la médecine comme la dermatologie, la chirurgie esthétique, la cancérologie, l’ophtalmologie… Le domaine qui nous concerne ici est l’ophtalmologie. Nous nous penchons dans cet article sur les maladies des yeux qu’on peut guérir en optant pour une chirurgie au laser.

La myopie

La myopie est un trouble de la vision. La personne ayant ce trouble a la possibilité de voir très clairement les objets proches. Mais lorsque ces objets sont loin, elle les voit de manière floue. Il s’agit du défaut de la vision qu’on remarque le plus en Europe et en Amérique du Nord. En plus, la prévalence de la myopie augmente de jour en jour. Dans la majorité des cas, les premiers symptômes de myopie apparaissent dans l’enfance. La myopie peut être corrigée par des lunettes de vue, des lentilles de contact ou par une opération au laser.

Dans la plupart des cas, ce sont les personnes qui ont du mal à supporter les lunettes de vue et les lentilles de contact qui ont recours à la chirurgie. La technique du laser a vu le jour dans les années 1980. Le principe ici est de procéder à l’aplatissement du centre de la cornée. De même, le chirurgien peut aussi mettre une lentille artificielle concave dans les yeux du malade. Il faut savoir que les risques de complication lors d’une chirurgie de la myopie sont moindres par rapport à d’autres.

L’hypermétropie

L’hypermétropie est un peu le contraire de la myopie. Il s’agit aussi d’un trouble de la vision qui fait qu’on voit les objets proches de manière floue et les objets éloignés clairement. Dans certains cas, les hypermétropes souffrent aussi d’astigmatisme. On retrouve ce trouble de la vision chez les enfants dès le bas-âge. Aussi, les adultes peuvent en souffrir mais ils arrivent souvent à supporter le mal. Les symptômes de l’hypermétropie, en dehors de la difficulté à voir les objets proches, sont la fatigue oculaire et les maux de tête.

Tout comme la myopie, on peut opter pour des lunettes pour corriger ce trouble. De même, les lentilles de contact convexes font aussi l’affaire. Si ces deux techniques sont infructueuses, on peut toujours recourir à l’opération au laser et particulièrement à la technique Lasik. Cette opération est idéale lorsqu’on a une anomalie entre +1 et +4 dioptries. Si l’anomalie est à plus de 4 dioptries, l’usage d’implants multifocaux est plus indiqué.

L’astigmatisme

Comme nous le disions plus haut, dans de nombreux cas, l’hypermétropie est accompagnée par l’astigmatisme. L’astigmatisme fait que la personne qui en souffre a du mal à distinguer les lignes verticales et horizontales qu’elles soient proches ou loin. Cela est dû à une déformation de la cornée dans la majorité des cas. En France, des  millions de personnes souffrent d’astigmatisme. Le trouble peut survenir depuis la naissance ou après une plaie cornéenne perforante.

L’astigmatisme est caractérisé par une gêne visuelle parfois moindre, mais pouvant être très remarquable. Cela peut se caractériser aussi par des maux de tête, des picotements dans les yeux. Pour le traitement de l’astigmatisme, on peut opter pour des lentilles de contact, des lunettes de correction ou une chirurgie réfractive. Il faut dire que la chirurgie réfractive permet de faire un remodelage de la cornée. Dans certains cas, lors de l’opération au laser pour la myopie ou l’hypermétropie, on corrige en même temps l’astigmatisme.


Maladie de Parkinson : comment vivre avec ?

Indépendamment de notre volonté, il arrive que nous souffrions de certaines maladies. Le plus souvent, avec un traitement adéquat dans un centre de santé, le tour est joué. Mais, il existe des maladies qui jusqu’à l’heure actuelle, ne sont pas encore totalement cernées par les scientifiques. Pour le cas général, ces maladies sont des maladies d’âges, c’est-à-dire, elles se retrouvent plus chez les personnes âgées. Il en existe de différents types, avec des manifestations diverses. Au nombre de ces pathologies, nous retrouvons la maladie de Parkinson, un mal qui affecte les fonctions neuronales de la personne atteinte. C’est une maladie avec laquelle, il n’est pas facile de vivre. Toutefois, disposant de la bonne information, l’on peut vivre avec. Découvrez à travers cet article, comment vivre avec la maladie de Parkinson.

Lire la suite